Les femmes et le roman – Seule en scène d’après Virginia WOOLF – Le 27 Septembre à 20h30

Le Tétardseul(e) en scène, Théâtre

Virginia reste jusqu’aujourd’hui l’une des grandes dames de la Littérature.
Née en 1882, elle disparut tragiquement en 1941. Son livre « Une chambre à soi » est paru pour la première fois en 1929 et se base sur plusieursconférences que l’auteur a données dans des universités pour femmes en Grande Bretagne.

Il s’agit d’un plaidoyer contre la soumission intellectuelle des femmes et notamment des femmes écrivains. Elle fut l’une des premières à évoquer l’homosexualité et à quesOonner le genre. En cela, elle a ouvert la voie à toutes les femmes et demeure aujourd’hui l’une des premières figures du féminisme Même si elle a dû lutter toute sa vie contre la maladie mentale, Virginia était forte, libre, lumineuse et avait beaucoup de légèreté et d’humour.

C’est surtout cela que je voudrais transmettre à travers ce texte, je voudrais montrer combien ses conseils sont toujours d’actualité et combien est juste la voie qu’elle a choisie, loin de dresser un camp contre l’autre, mais en analysant comment au fil du temps les choses se sont mises en place. C’est un vrai bonheur de dire ses mots.